Tag Archives: Assas

Semaine internationale 2020 : c’est parti !

Du 24 au 28 février 2020, l’Ecole d’Assas organise pour ses étudiants, ses enseignants et ses partenaires stage, sa quatrième semaine internationale.

Pendant une semaine, les étudiants en ergothérapie, kinésithérapie et podologie assisteront à des cours dispensés par 40 personnalités venues de 13 pays et 4 continents (Australie, Canada, France, Allemagne, Grèce, Italie, Portugal, Sénégal, Espagne, Pays-Bas, Turquie, Etats-Unis d’Amérique, Suisse). Ces personnalités sont enseignants ou praticiens libéraux dans leurs pays d’origine.

Les étudiants auront aussi l’opportunité d’avoir cours avec Vladimir Kendrowski, représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé et qui viendra exposer les liens entre changement climatique et santé.

La semaine internationale de l’Ecole d’Assas est un concept unique en France et inédit pour une école paramédicale : 300 heures de cours qui traduisent la diversité des pratiques professionnelles en rééducation et en réadapation, différentes approches du soin où se mêlent histoire, culture et organisation des soins dans des pays différents du notre.

Mais des personnalités françaises seront également à l’honneur, notamment pour évoquer le polyhandicap, la rééducation du musicien ou la démarche d’observation en ethnologie avec ses résonances en santé. Des patients experts et des représentants de l’Université des patients, viendront sensibiliser les étudiants sur leur expérience de la maladie, du système de santé, de la relation soigné-soignant.

Florilège des cours qui seront dispensés:

  • Manual therapy of cervical spine
  • Expert class in manual therapy of spine
  • Presentation of Mulligan technique in the musculo-skelettal field
  • Contrôle postural chez l’enfant à risque
  • Découverte de la kinésithérapie au Sénégal
  • Pediatrics in Physical Therapy: a psycho-social approach
  • Differential diagnosis and pain in rehabilitation
  • The Wunstorfer konzept
  • Le rôle du thérapeute centré sur l’expérience patient et l’expertise patient pour le bénéfice du thérapeute
  • Évolution et perspective de l’ergothérapie au Canada en lien avec le développement des sciences de l’occupation
  • Ergothérapie et difficulté d’écriture
  • Santé mentale en ergothérapie
  • The use of foot orthoses in various foot pathologies and their relationship to the biomechanics of the foot
  • Ankle joint : range of motion measurments and implications for developing pathologies
  • Vestibular rehabilitation
  • Care of child with foot deformities
  • Physiopathology of pain
  • Théatre, cinéma, santé mentale et ergothérapie avec les adultes
  • Enfance et adolescence en ergothérapie
  • Occupational therapy and frailty in older adults
  • Effects of smartphone use on musculoskeletal system
  • New emerging technologies in podiatry and in particular on 3D printing and wearable sensors for movement analysis
  • La rééducation du musicien
  • Neurodynamique
  • The screening of cerebral palsy onsed the Community Based Rehabilitation : Model in developing world
  • Health and climate change
  • Traitement et prise en charge physiothérapique précoce des déformations néonatales du pied, principalement le pied-bot
  • Santé des travailleurs de l’intime et de l’accompagnement
  • Equithérapie
  • La biomécanique de l’appui du pied des sportifs
  • New approches of pediatric occupational therapy with children with disabilities

Nous souhaitons à tous nos étudiants, enseignants et partenaires stages une excellente semaine internationale !

À la découverte de la kinésithérapie espagnole

Fepamic, partenaire Erasmus Assas à Cordoue, kinésithérapie espagnole

Margot et Victoire, deux étudiantes en troisième année de kinésithérapie, sont parties dès la rentrée 2019-2020 en mobilité Erasmus+ à Cordoue, en Espagne. Elles ont pu pendant deux mois découvrir la pratique de la kinésithérapie espagnole et découvrir l’une des villes emblématiques de l’Andalousie. Voici leur récit.

Nous avons effectué notre stage au centre de rééducation FEPAMIC spécialisé en neurologie dont la singularité est de privilégier l’embauche de personnes présentant un handicap. De ce fait nos tuteurs, tous malvoyants, nous ont sensibilisées à une approche différente des patients. Nous avons été à deux pendant trois semaines, puis séparées entre l’hôpital de jour et la résidence les quatre semaines restantes. Les patients avaient approximativement les mêmes pathologies, mais la prise en charge par les kinésithérapeutes est variée. D’un côté les tuteurs se focalisaient sur le ressenti global du corps, de l’autre ils avaient plutôt une approche similaire à celle de notre formation.

kinésithérapie espagnole
Concernant notre vie là-bas, nous logions dans un appartement en plein centre-ville proche des commerces et des restaurants. Cordoue est une ville très dynamique, elle accueille de nombreux étudiants, et le climat y est agréable. Nous nous sommes intégrées au programme Erasmus+ de la ville, nous avons rencontré d’autres jeunes venus du Chili, du Pérou, d’Uruguay, d’Argentine, d’Allemagne mais aussi de France. Nous participions avec eux aux voyages organiser par l’organisme « Erasmus family » : Cadiz, Gibraltar, Tarifa, Nerja, Séville, Grenade.

Enfin, nous avions une petite routine. Nous partions de l’appartement à 8h20, nous marchions 40min pour arriver au lieu du stage. Le stage se déroulait de 9h à 14h, puis nous rentrions pour déjeuner vers 15h. Nous profitions de l’après-midi pour faire notre rapport de stage, travailler les cours manqués en début d’année et évidemment profiter du beau temps et de la ville. Puis, le soir, nous sortions parfois dans les bars à tapas avec les autres étudiant Erasmus+.

Pour conclure, cette expérience à la découverte de la pratique de la kinésithérapie espagnole a été très enrichissante. Nous sommes heureuses d’avoir pu pratiquer dans un autre pays. Nous avons pu améliorer notre niveau d’espagnol en discutant avec les patients et les jeunes du programme Erasmus+. Nous recommandons ce stage pour des étudiants souhaitant être au contact de patients ayant des pathologies neurologiques.

Margot et Victoire, K3

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Fisioterapia en París, una experiencia inolvidable

Rubén Bermudez Fraile, étudiant en 4ème année de physiothérapie à l’Université Catholique de Valence (Espagne) a bénéficié d’une mobilité Erasmus+ à l’École d’Assas. Dans sa langue natale, il nous fait part de son expérience clinique à Paris et des opportunités proposées par l’École d’Assas dans le cadre de son ouverture internationale.

Cuando decidí elegir l’École d’Assas para realizar mi Erasmus+ nunca imaginé que todo saldría tan bien.

Como estudiante Europeo de la Universidad Católica de Valencia (España), desde el primer día me he sentido acogido por l’Ecole, pudiendo participar en la semana internacional, con profesores de todo el mundo, o en el Center for Research and Interdisciplinarity (CRI) en cual pude trabajar con ingenieros y profesionales de la salud en un taller sobre el textil conectado .

Las prácticas que me han asignado fueron excelentes para poder aprender de los mejores profesionales. Empecé en un cabinet liberal en Montrouge con 3 compañeros magníficos, donde tratábamos a pacientes con patologías muy diferentes, como parkinson, artrosis, esclerosis múltiple, reeducación perineal, patologías músculo-esqueléticas, AVC, patologías neurológicas, patologías cardio-respiratorias, pacientes para reeducar la marcha trás una operación de prótesis de rodilla o de cadera etc. Dedicábamos media hora para cada paciente y en todo momento me evaluaban sobre la aplicación de técnicas, diagnóstico de pacientes, patologías. Aparte de preguntarme, me enseñaban a mejorar y a desarrollar mejor mis conocimientos teóricos.

Assas ErasmusLa siguiente práctica fue en el Grupo Hospitalario Diaconnesses Croix Saint-Simon en Porte de Montreuil. Allí realicé prácticas en todos los servicios del hospital: servicio de oncología donde trabajamos con pacientes en tratamiento oncológico para que no pierdan fuerza o autonomía, en el servicio de geriatría trabajamos para que las personas en edad avanzada mantengan su autonomía lo mejor posible. En el servicio de orthopédie reeducamos a los pacientes trás intervenciones de rodilla, cadera, hombro. En el servicio de reanimación y medicina interna trabajamos para que los pacientes que están en situaciones complicadas o recién operados, recuperen sus habilidades lo mejor posible. En el servicio de urología y ginecología trabajamos en la reeducación perineal para que los pacientes aprendan a gestionar la incontinencia. En todos los servicios aplicamos fisioterapia motriz, fisioterapia neurológica o fisioterapia cardio-respiratoria en función de las necesidades. Las relaciones con el resto del equipo médico fueron excepcionales con una comunicación muy fluida interprofesional (médicos, enfermeros, auxiliares) y con el resto de staff. En todo momento era como un profesional más, bajo la supervisión de mi tutor que me preguntaba cómo llevar a cabo el tratamiento y dando mi opinión sobre el diagnóstico fisioterapéutico.

La fisioterapia está muy integrada al sistema nacional de salud francés

Mi estadía en París se terminó en el centro de reeducación La Chataigneraie Convention, donde tratan pacientes con diferentes patologías. Son pacientes que ya no están tan graves como para permanecer en el hospital y que necesitan una reeducación, o movilización por enfermedades neurológicas. Están especializados en fisioterapia músculo-esquelética y en fisioterapia neurológica.

Todo organizado por l’École d’Assas para terminar mi estancia y mis estudios preparado profesionalmente para trabajar en un mundo global.

He percibido muchas diferencias con la forma de trabajar en España ya que la fisioterapia está muy integrada al sistema nacional de salud francés y por ello está en cada uno de los servicios de hospitales, así como en los centros de reeducación o en los cabinets. El desarrollo de la profesión es más amplio, con mejores oportunidades profesionales y científicas y con un mayor estatus y reconocimiento interprofesional.

Assas ErasmusMi experiencia en París a nivel social resultó muy enriquecedora ya que es una ciudad cosmopolita, vibrante, llena de cultura y con rincones fantásticos. He conocido gente de todos los países del mundo de los que aprendo sus culturas, sus puntos de vista y sus formas de vivir. Además de compartir conocimientos de salud y de fisioterapia de las diferentes formas de abordar las patologías.

Es una oportunidad que me arrepentiría si la hubiera dejado escapar, fue una experiencia inolvidable.

De l’APHP à la Finlande avec Erasmus+

APHP en Finlande

Dans le cadre de son développement International, l’École d’Assas encourage le développement des mobilités Erasmus+ de ses partenaires stages et notamment de ceux qui souhaitent enseigner à l’étranger. Ainsi, Hélène Poinot et Marie Ange Deproge, kinésithérapeutes du service de rééducation de l’Hôpital Lariboisière, APHP, ont participé à la semaine internationale de l’Université de Seinäjoki à l’ouest de la Finlande.

Récit en images de cette mobilité qui a eu lieu du 11 au 15 février 2019.

APHP en Finlande

Visit of the new university

APHP en Finlande

An incredible modern architecture…

APHP en Finlande

… open to the outside

APHP en Finlande Assas Erasmus

Thanks a lot to Tarja and all the staff for their warm welcome and the great quality of the organization

Presentation to the students by Hélène Poinot

Practical: sound and touch experiences of the present moment. The same experience of the present moment can be pleasant or unpleasant The sensorial experience makes link with emotional experiences and cognition.

Presentation to the students by Marie-Ange Deproge

We also listened to physiotherapists from Germany and Croatia

APHP en Finlande

 

 

Many thanks to our Finnish collegues for their hospitality and the time they spent with us to talk about their practices. Exchanges were also very interesting on the evolution of our profession in the different countries. We enjoyed a lot the explanation of use of musicotherapy and art therapy in rehabilitation. We also had a great opportunity to discover a part of the Finnish culture, including gastronomy: we had lunch at the university school and dinner at a typical Finnish restaurant and these had been great moments of sharing between physiotherapists from different countries around exquisite dishes.


Thanks a lot to:
• Nicole Maurice and Assas school for giving us the possibility for this exchange.
• Tarja Svahn and all the staff in Seinäjoki for your competences and kindness.
• Laurence Josse and Martine Costille for your help and your trust.
• Stephany Pelissolo for training me to be a mindfulness instructor.
• Roque Perez to helping us to improve our English. Lilia Kou for helping us with the presentation.
• All the students for their interest to the presentation and to accepting the practice and for their questions.

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

1 2 3 33