Tag Archives: Ecole d’Assas

Semaine internationale 2020 : c’est parti !

Du 24 au 28 février 2020, l’Ecole d’Assas organise pour ses étudiants, ses enseignants et ses partenaires stage, sa quatrième semaine internationale.

Pendant une semaine, les étudiants en ergothérapie, kinésithérapie et podologie assisteront à des cours dispensés par 40 personnalités venues de 13 pays et 4 continents (Australie, Canada, France, Allemagne, Grèce, Italie, Portugal, Sénégal, Espagne, Pays-Bas, Turquie, Etats-Unis d’Amérique, Suisse). Ces personnalités sont enseignants ou praticiens libéraux dans leurs pays d’origine.

Les étudiants auront aussi l’opportunité d’avoir cours avec Vladimir Kendrowski, représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé et qui viendra exposer les liens entre changement climatique et santé.

La semaine internationale de l’Ecole d’Assas est un concept unique en France et inédit pour une école paramédicale : 300 heures de cours qui traduisent la diversité des pratiques professionnelles en rééducation et en réadapation, différentes approches du soin où se mêlent histoire, culture et organisation des soins dans des pays différents du notre.

Mais des personnalités françaises seront également à l’honneur, notamment pour évoquer le polyhandicap, la rééducation du musicien ou la démarche d’observation en ethnologie avec ses résonances en santé. Des patients experts et des représentants de l’Université des patients, viendront sensibiliser les étudiants sur leur expérience de la maladie, du système de santé, de la relation soigné-soignant.

Florilège des cours qui seront dispensés:

  • Manual therapy of cervical spine
  • Expert class in manual therapy of spine
  • Presentation of Mulligan technique in the musculo-skelettal field
  • Contrôle postural chez l’enfant à risque
  • Découverte de la kinésithérapie au Sénégal
  • Pediatrics in Physical Therapy: a psycho-social approach
  • Differential diagnosis and pain in rehabilitation
  • The Wunstorfer konzept
  • Le rôle du thérapeute centré sur l’expérience patient et l’expertise patient pour le bénéfice du thérapeute
  • Évolution et perspective de l’ergothérapie au Canada en lien avec le développement des sciences de l’occupation
  • Ergothérapie et difficulté d’écriture
  • Santé mentale en ergothérapie
  • The use of foot orthoses in various foot pathologies and their relationship to the biomechanics of the foot
  • Ankle joint : range of motion measurments and implications for developing pathologies
  • Vestibular rehabilitation
  • Care of child with foot deformities
  • Physiopathology of pain
  • Théatre, cinéma, santé mentale et ergothérapie avec les adultes
  • Enfance et adolescence en ergothérapie
  • Occupational therapy and frailty in older adults
  • Effects of smartphone use on musculoskeletal system
  • New emerging technologies in podiatry and in particular on 3D printing and wearable sensors for movement analysis
  • La rééducation du musicien
  • Neurodynamique
  • The screening of cerebral palsy onsed the Community Based Rehabilitation : Model in developing world
  • Health and climate change
  • Traitement et prise en charge physiothérapique précoce des déformations néonatales du pied, principalement le pied-bot
  • Santé des travailleurs de l’intime et de l’accompagnement
  • Equithérapie
  • La biomécanique de l’appui du pied des sportifs
  • New approches of pediatric occupational therapy with children with disabilities

Nous souhaitons à tous nos étudiants, enseignants et partenaires stages une excellente semaine internationale !

À la découverte de la kinésithérapie espagnole

Fepamic, partenaire Erasmus Assas à Cordoue, kinésithérapie espagnole

Margot et Victoire, deux étudiantes en troisième année de kinésithérapie, sont parties dès la rentrée 2019-2020 en mobilité Erasmus+ à Cordoue, en Espagne. Elles ont pu pendant deux mois découvrir la pratique de la kinésithérapie espagnole et découvrir l’une des villes emblématiques de l’Andalousie. Voici leur récit.

Nous avons effectué notre stage au centre de rééducation FEPAMIC spécialisé en neurologie dont la singularité est de privilégier l’embauche de personnes présentant un handicap. De ce fait nos tuteurs, tous malvoyants, nous ont sensibilisées à une approche différente des patients. Nous avons été à deux pendant trois semaines, puis séparées entre l’hôpital de jour et la résidence les quatre semaines restantes. Les patients avaient approximativement les mêmes pathologies, mais la prise en charge par les kinésithérapeutes est variée. D’un côté les tuteurs se focalisaient sur le ressenti global du corps, de l’autre ils avaient plutôt une approche similaire à celle de notre formation.

kinésithérapie espagnole
Concernant notre vie là-bas, nous logions dans un appartement en plein centre-ville proche des commerces et des restaurants. Cordoue est une ville très dynamique, elle accueille de nombreux étudiants, et le climat y est agréable. Nous nous sommes intégrées au programme Erasmus+ de la ville, nous avons rencontré d’autres jeunes venus du Chili, du Pérou, d’Uruguay, d’Argentine, d’Allemagne mais aussi de France. Nous participions avec eux aux voyages organiser par l’organisme « Erasmus family » : Cadiz, Gibraltar, Tarifa, Nerja, Séville, Grenade.

Enfin, nous avions une petite routine. Nous partions de l’appartement à 8h20, nous marchions 40min pour arriver au lieu du stage. Le stage se déroulait de 9h à 14h, puis nous rentrions pour déjeuner vers 15h. Nous profitions de l’après-midi pour faire notre rapport de stage, travailler les cours manqués en début d’année et évidemment profiter du beau temps et de la ville. Puis, le soir, nous sortions parfois dans les bars à tapas avec les autres étudiant Erasmus+.

Pour conclure, cette expérience à la découverte de la pratique de la kinésithérapie espagnole a été très enrichissante. Nous sommes heureuses d’avoir pu pratiquer dans un autre pays. Nous avons pu améliorer notre niveau d’espagnol en discutant avec les patients et les jeunes du programme Erasmus+. Nous recommandons ce stage pour des étudiants souhaitant être au contact de patients ayant des pathologies neurologiques.

Margot et Victoire, K3

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne (Programme Erasmus+). Cette communication n’engage que son auteur et la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Nos anciens étudiants acteurs de la santé numérique

acteurs santé numérique

La conférence scientifique 2019 de l’École d’Assas a mis en avant plusieurs de nos anciens étudiants devenus acteurs de la santé numérique. Parmi eux, un kinésithérapeute, Nicolas Le Guevel, a créé une solution numérique pour améliorer la prise en charge des patients : il nous la présente. 

Kinésithérapeute formé à Assas, je développe actuellement une solution numérique qui a pour but d’optimiser notre travail de rééducation : TROMA (Technologie de Rééducation Optimisée pour la Maison et en Autonomie).

Ce projet est parti d’un besoin : en effet, nous sommes nombreux à donner des exercices à faire au patient chez lui entre les séances. Les dernières recommandations de l’HAS sur la lombalgie vont d’ailleurs dans ce sens. (Lire ici)

Mais force est de constater que de nombreux patients ne refont pas leurs exercices (ou les refont mal) et nous pourrions être plus efficace si nos recommandations étaient bien suivies. C’est pourquoi nous avons créé TROMA.

ll s’agit d’un dispositif numérique composé :
– d’un site internet destiné aux kinésithérapeutes à travers lequel ils peuvent proposer des exercices adaptés et personnalisés à leurs patients (nombre de séries, nombre de répétitions, durée…)
– d’une application smartphone destinée aux patients leur permettant d’accéder aux exercices proposés et expliqués au préalable par le kinésithérapeute.

L’application permet au patient d’être guidé grâce à des vidéos commentées et des explications simplifiées et de communiquer un retour simple (smiley) des exercices réalisés.

Notre solution repose sur une base de données de 200 exercices et programmes détaillés. Ces exercices sont présentés à la fois sous forme de consignes et de vidéos. Ces dernières comportent des incrustations permettant de visualiser les zones à travailler.

Assas Kiné acteurs santé numériqueChaque professionnel a une prise en charge qui lui est propre, c’est pourquoi nous avons laissé la possibilité à chaque praticien de créer son propre programme de rééducation. Ainsi chaque kinésithérapeute peut composer un programme adapté à sa pratique professionnelle personnelle (traumatologie membre supérieur, traumatologie membre inférieur, rhumatologie…).

Chaque patient est différent et, de fait, chaque prise en charge l’est aussi. TROMA permet au kinésithérapeute d’adapter chaque exercice en nombre de répétitions, de séries, et temps de maintien en fonction des diverses prises en charge.

L’application permet au patient d’effectuer ses exercices plus sereinement et de garder un lien avec son kinésithérapeute grâce au retour qu’il peut effectuer à la suite de chaque exercice, composé d’un smiley et d’un court texte facultatif. Le kinésithérapeute peut ensuite consulter les retours avant chaque consultation afin d’optimiser la prise en charge de son patient. Le patient se sent accompagné jusqu’à son domicile et le risque de mauvaise réalisation d’exercice est diminué. L’adhésion thérapeutique est améliorée, notamment en permettant ce suivi hors du cabinet.

Nous avons développé TROMA afin d’améliorer l’observance du traitement, d’améliorer qualitativement la rééducation et d’éviter les mauvais usages du patient. Il s’agit d’une véritable innovation d’usage car il s’agit de la première solution numérique permettant le suivi de rééducation.

Solution moderne adaptée aux kinésithérapeutes et à leurs patients, TROMA s’adapte aux besoins de chaque kinésithérapeute et vise à optimiser leurs rééducations afin d’amener les patients à devenir acteurs de leur prise en charge.

Welcome to our Erasmus+ Students !

stage Erasmus+ à Cordoue

L’Ecole d’Assas souhaite la bienvenue à ses étudiants Erasmus + en provenance d’Espagne, du Portugal, de Suisse, de Roumanie et de Finlande soit un total de 9 étudiants européens de troisième ou de quatrième année de formation.

Les enseignants, les étudiants et l’ensemble des personnels sont heureux de vous accueillir et de vous permettre de découvrir la kinésithérapie et la podologie françaises en partenariat avec nos lieux de stage.

Après plusieurs mois de préparation administrative des mobilités, les étudiants ont été accueillis par les responsables pédagogiques avant le départ en stage, l’occasion de fournir toutes les informations utiles pour le premier jour dans un service de rééducation francilien.

Assas, plus de 30 partenaires internationaux !

Les étudiants Erasmus+ auront l’occasion de participer à la semaine internationale de l’Ecole qui aura lieu du 19 au 23 mars et assister aux cours d’enseignants Australiens, Japonais, Américains, Espagnols, Portugais, Croates, Anglais, Finlandais. Ils assisteront également à la conférence cerveau et rééducation le mercredi 21 mars dans l’Auditorium de l’hôpital Georges Pompidou.

Au cours d’une réunion conviviale, nos étudiants européens ont pu échanger avec les étudiants d’Assas qui partiront en mobilité en Finlande et en Espagne en septembre.

Bon stage à tous !

Download the Ecole d’Assas Booklet

Assas Erasmus

 

1 2 3 14