Tag Archives: soins

Ergothérapie : direction Thessalonique

Thessalonique ergo

Trois étudiantes de l’Institut de formation en ergothérapie, Manon, Laura et Jeanne ont effectué cet été un stage de deux mois dans le département de santé mentale de l’hôpital psychiatrique de Thessalonique, en Grèce. Une expérience qu’elles nous font partager.

C’est la rencontre de Miranda Poulioupoulou lors de la Semaine internationale de l’École d’Assas, qui nous a conduites à Thessalonique. Miranda nous a accueillies dans cet hôpital où elle travaille comme ergothérapeute. L’établissement est spécialisé en santé mentale et nous y avons pratiqué dans 2 services différents : celui de santé mentale et un autre consacré aux problèmes d’addiction aux drogues dures. Miranda nous a guidées et accompagnées tout au long de notre séjour, nous servant également de traductrice quand c’était nécessaire.

La première différence à laquelle nous avons été confrontées au cours de ce stage en Grèce, c’est celle des rythmes de travail. D’ordinaire, nous commencions notre journée à l’hôpital à 9h, passant la matinée dans le département de santé mentale. À midi, nous allions dans le service des addictions, jusqu’à 14h30. Il y avait ensuite une longue pause jusqu’à 18h, heure à laquelle commençaient les activités avec les patients jusqu’à 23h : un emploi du temps typique des pays méditerranéens mais auquel nous n’étions pas habituées.

L’autre grande différence qui nous a frappées, et qui est encore une question de rythme, c’est que les thérapeutes grecs prennent plus de temps pour leurs patients que leurs confrères français. La relation soignant-soigné est très importante. Nous avons observé par ailleurs que dans le service de santé mentale les patients peuvent aller et venir comme ils le veulent : aucune salle n’est fermée à clé contrairement à ce que nous connaissons en France. Sinon, l’exercice professionnel présente de nombreuses similitudes avec la France, notamment en ce qui concerne les bilans. Nous avons retrouvé beaucoup d’évaluations canadiennes que nous utilisons également.

Nous avons participé à de nombreuses activités avec les patients : foot, musique, chant, théâtre, etc. Tous ces contacts nous ont aidé à considérablement améliorer notre niveau d’anglais et à apprivoiser quelques rudiments de grec. Thessalonique est une très jolie ville universitaire que nous avons eu plaisir à visiter, sans parler des plages sauvages qui s’étendent au sud. Une belle expérience pour toutes les trois.

Jeanne, Manon et Laura, E3

Thessalonique ergo

Pause déjeuner avec Miranda Poulioupoulou.

Toucher, courir, soigner

toucher courir

Avec la rentrée, la participation des étudiants de l’École d’Assas aux événements sportifs de la région parisienne reprend activement.
Ainsi, le week-end dernier, les étudiants masseur-kinésithérapeutes et pédicure-podologues ont pris soin des participants du tournoi de touch rugby de Provins, des athlètes de la Grande Classique, la course à pied qui relie Paris à Versailles et du Magic Run Disney dans le célèbre parc d’attraction.

 

À Provins, dans la plus caractéristique des ambiances rugby, nos étudiants ont pu vérifier l’engagement total des sportifs. Si les contacts physiques sont réduits au touch rugby, vitesse d’exécution et art de l’esquive mettent à mal les organismes. Anatole et Maxence ont ainsi pu observer, « sur le terrain », des traumatismes aussi différents qu’une rupture tendon d’Achille ou une fracture du doigt.

toucher courirToujours beaucoup de monde à Paris-Versailles : plus de 20 000 athlètes, en dépit d’une météo peu favorable, sont venus affronter les 9% de la fameuse côte des Gardes. Intégrés à l’équipe de soins mise en place par Akiléïne, les étudiants de l’IFMK et de l’IFPP n’ont pas eu le temps de souffler une fois les premiers coureurs arrivés. Une expérience toujours aussi motivante pour commencer l’année.

Deux journées bien remplies pour eux et pour Léa Guéret, masseur- kinésithérapeute diplômée d’Assas, qui les accompagnait sur ces événements.


De l’autre côté de la capitale, à Disneyland Paris, les étudiants masseurs-kinésithérapeutes ont assuré la récupération physique des coureurs et coureuses du Magic Run Disney, 10 km et du semi-marathon, avec les produits Eona. Mickey, Blanche Neige, Spider-Man et les autres héros Disney ont bénéficié des massages de nos étudiants encadrés par Olivier Lubin, un professeur de notre Institut de Formation, et de soins podologiques avec l’association Air-Pod.

toucher courir

toucher courir

En octobre, les pieds en rose !

octobre rose 2017

Pour la campagne de mobilisation « Octobre Rose » à l’Institut de cancérologie de Paris Nord, une journée de prise en charge des pieds et des ongles des patientes a été organisée. Ainsi, le vendredi 13 octobre, 32 d’entre elles ont ainsi bénéficié de soins prodigués par des étudiants en pédicurie-podologie de l’École d’Assas (*).

Cette intervention s’est faite dans le cadre du partenariat qui unit l’IFPP Assas et le fonds de dotation européen EREEL dont la Présidente, Christine Salaun, a vivement remercié nos étudiants, leur accompagnateur et notre partenaire Akileine pour leur « belle générosité de cœur ». Rappelons que l’opération « Octobre Rose » souhaite à la fois attirer l’attention sur le dépistage du cancer du sein et lever des fonds en faveur de la recherche contre cette maladie qui frappe les femmes. Bravo à tous pour leur mobilisation !

(*) Il est bien connu aujourd’hui que les traitements du cancer entraînent souvent des complications cutanées au niveau des pieds et des mains. Comme l’a récemment illustré le mémoire d’un de nos étudiants, l’action du pédicure-podologue devient donc primordiale dans ces traitements oncologiques.

octobre rose 2017